LE CONCEPT
Me Me est une nouvelle plateforme qui propose uniquement des articles fabriqués avec RESPECT. Respect pour la nature, pour l'environnement, respect pour les gens, pour l'artisanat et l'art. De véritables merveilles façonnées en petites quantités, aux quatre coins de la planète, et livrées chez vous, où que vous soyez dans le monde. Pour que les petites marques qui font les choses vraiment bien puissent être elles aussi reconnues à leur juste valeur. Cela pourrait enfin nous permettre de mieux consommer : moins mais en meilleure qualité, en donnant un sens à nos achats.
QUI SE CACHE DERRIERE ME ME PARIS ?
Elodie Hass
Être parisienne c’est avant tout un état d’esprit. Chez moi c’est traverser en dehors des clous, déjeuner un steak tartare accompagné d'un verre de vin, boire un expresso au comptoir, adorer la mode mais détester suivre les tendances, mixer fripes et pièces de couturier tout en restant classique. C’est être pleine de contradictions sans vraiment m’en apercevoir. Mais ça a été surtout grandir au milieu de gens qui font très attention à eux, et découvrir le beau à chaque coin de rue, derrière chaque porte cochère. J’avais la chance de pouvoir m’aérer l’esprit en Bretagne, en Corse ou dans l’arrière-pays niçois, entre la mer et les pins je pouvais me ressourcer et rêver ; mais je me souviens surtout des retours à la maison depuis la gare ou l’aéroport, pendant lesquels je regardais, silencieuse, par la fenêtre de la voiture et j’étais émerveillée de retrouver ces monuments, ces rues, cette vie. Paris, il n'y avait qu'elle. Issue d’une famille de commerçants et élevée dans un contexte où l'on n’entendait parler que de la crise j’ai enfoui loin mon désir de créer pour suivre une voie plus sage, des études de commerce. J’ai commencé à travailler en agence pour promouvoir des produits de grande consommation puis dans la mode. Mais un jour, l’homme qui partageait mon 2 pièces sous les toits à Montmartre me dit qu’il a envie d’évasion. De quitter cette vie pour voir ce qu’il y a ailleurs. Amoureuse, je décide de le suivre, et nous partons à Mexico...
Ça a été un tournant dans ma vie. Alors que je ne m’y attendais pas je suis tombée littéralement amoureuse de cette ville. Ce pays aux mille couleurs, ces gens festifs, heureux, le folklore, les traditions, l’artisanat. Tout m’émerveillait. Non pas infidèle mais polygame je me suis rendue compte qu’on pouvait se sentir bien dans une autre ville. C’était comme une renaissance. Il y avait alors tellement de portes qui s’ouvraient devant moi. J’avais envie de tout voir et étais prête à toutes les expériences. Nous y avons eu deux petites filles, nous y sommes mariés, j’y ai dirigé ma petite entreprise, un site de bons plans pour les parents, puis nous avons déménagé à Miami, et enfin Toronto où nous sommes toujours comblés de recommencer une nouvelle vie dans une grande ville du monde. Afin de pouvoir tenir ce rythme d’expatriée et vivre pleinement ma vie de maman j’ai cherché comment je pourrais me réinventer. Je voulais à la fois nourrir mon besoin d’évoluer dans un contexte esthétiquement beau, et dans un univers de créations. Mais une autre dimension était de plus en plus importante. Une dimension sociale et environnementale. J’ai pris conscience que je voulais consommer différemment, mieux. Contribuer à faire de ce monde un monde meilleur. Alors quand le projet de faire émerger des petites marques incroyables qui produisent artisanalement des objets de grande qualité de façon éthique et responsable a fait apparition dans ma vie je me suis dit c’est ÇA ! Allons y !
OR SHOULD I SAY: Being Parisian is a way of life. In my life it is crossing outside the crosswalk, eat a tartar steak and a glass of wine at lunch, drink espresso at the counter, adoring fashion but hating to follow trends, mixing secondhand clothes and signature piece while remaining classic. It is being full of contradictions without even noticing. But it was also growing amongst people who pay close attention to their style, and discovering beauty in every corner behind every gate. I spent most my holidays in Brittany, Corsica or in a village in the south of France, between the sea and the pines I could have a break and dream big; But I do mostly remember the journey back home from the train station or the airport, I was silently watching from the car window and I was totally amazed to see these monuments, these streets, this life. Paris was everything. Born in a family of businessmen and in a context where all one talked about was the crisis I buried away my desire to create and followed a wiser path in a business school. I started working in an agency to promote consumer products and then into fashion. But one day, the man who shared my 1 bedroom apartment under the roofs in Montmartre told me he wanted to escape. See what’s to see elsewhere. In love, I decided to follow him and we moved to Mexico. It was a turning point in my life. While I did not expect it at all I literally fell in love with this city. This colorful country, these happy party people, these traditions, this craft. Everything pleased me. Not unfaithful but polygamous I realized I felt very good in another city. It was like a rebirth. There were so many doors opening in front of me. I wanted to see everything and was ready for any experiments. We had two little girls and got married there, I had my own company, a website for young parents, then we moved to Miami, and finally to Toronto where we are still happy to build a new life in a big city of the world. Living this expat life and me being a mom, I tried to find how I could reinvent myself. I wanted to nourish my need for beauty creativeness. But another dimension was becoming more and more important. A social and environmental dimension. I realized that I wanted to consume differently, better. Contribute to make this world a better place. So when the project to sponsor small incredible brands that produce beautiful and high quality products in an ethical and responsible way appeared in my life I said to myself THAT’S IT! Let's go!